vendredi 28 octobre 2011

... Il y a donc aussi dans la bibliothèque des livres qui contiennent des mensonges...
-Les monstres existent parce qu'ils font partie du dessein divin et jusque dans les traits horribles des monstres se révèle la puissance du Créateur. Ainsi par dessein divin existent aussi les livres des mages, les cabales des juifs, les fables des poètes païens, les mensonges des infidèles. Ce fut là ferme et sainte conviction de ceux qui ont voulu et soutenu cette abbaye au cours des siècles, que, même dans les livres mensongers, puisse transparaître, aux yeux du lecteur sagace, une pâle lumière de la sagesse divine. C'est pourquoi fût-ce à ces livres la bibliothèque fait écrin. Mais précisément de ce fait, vous comprenez, n'importe qui ne peut y pénétrer. Et en outre, ajouta l'Abbé comme pour s'excuser de la pauvreté de ce dernier argument, le livre est créature fragile, il souffre de l'usure du temps, craint les rongeurs, les intempéries, les mains inhabiles. Si pendant cent et cent ans tout un et chacun avait pu toucher nos manuscrits, la plus grande partie d'entre eux n'existerait plus. Le bibliothécaire les défend non seulement des hommes mais aussi de la nature, et consacre sa vie à cette guerre contre les forces de l'oubli, ennemi de la vérité.
- Ainsi nul n'entre au dernier étage de l'édifice, sauf deux personnes..."
L' Abbé sourit:" Nul ne doit. Nul ne peut. Personne, même en le voulant, n'y réussirait. La bibliothèque se défend toute seule, insondable comme la vérité qu'elle héberge, trompeuse comme le mensonge qu'elle enserre. Labyrinthe spirituel c'est aussi un labyrinthe terrestre. Vous pourriez entrer et vous ne pourriez plus sortir...

Umberto ECCO - Le Nom de la Rose



Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...