samedi 17 septembre 2011

Mon amant est parti pour un pays lointain
Faites-moi donc mourir puisque je n'aime rien

Mon coeur me fait si mal il faut bien que je meure
Si je me regardais il faudrait que j'en meure

Mon coeur me fait si mal depuis qu'il n'est plus là
Mon coeur me fit si mal du jour où il s'en alla

APOLLINAIRE


2 commentaires:

manouche a dit…

Si j'osais je dirais que le dernier vers sonne faux...

almanachronique a dit…

D'accord, mais qui osera "corriger" Apollinaire?

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...