vendredi 27 mai 2011

C'est vers la fin mai que les vendoises de Fées viennent voltiger et se reposer sur les mares vertes parmi les libellules.
Qui baigne alors son corps sous le voile des lentilles d'eau, qui se mire au fond des ondes lustrales obtiendra le pouvoir de lire les âmes dans le regard d'autrui.

Pierre DUBOIS - Elficologue






4 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Cool ! j'essaie ça dans le fond de ma mare dès que je trouve un bon dermato...:)

manouche a dit…

Lire les âmes dans le regard d'autrui, est-ce bien raisonnable?

almanachronique a dit…

Non, Manouche!
Mais qui a envie d'être raisonnable?

Gilles a dit…

Charmante poésie qui m'incline à pardonner le fait que cet elficologue a piraté une image non libre de droit sur le site de l'auteur de ce commentaire.
La prochaine fois : demandez-moi l'autorisation d'utiliser une de mes créations et indiquez la source !
Les fées m'ont ici conseillé une amicale indulgence.

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...