mardi 4 janvier 2011

Mots d'auteurs

"Comment se pouvait-il qu'avec une âme naturellement expansive, pour qui vivre c'était aimer, je n'eusse pas trouvé jusqu'alors un ami tout à moi, moi qui me sentais si bien fait pour l'être? comment se pouvait-il qu'avec des sens si combustibles, avec un coeur tout pétri d'amour, je n'eusse pas au moins une fois brûlé de sa flamme pour un objet déterminé?
Dévoré du besoin d'aimer, sans jamais l'avoir pu bien satisfaire, je me voyais atteindre aux portes de la vieillesse et mourir sans avoir vécu..."

Jean-Jacques ROUSSEAU

1 commentaire:

manouoche a dit…

oh! mes animaux préférés: des bélougas, mes amours, admirés à Tadoussac; inoubliable.

Amis conteuses et conteurs, vous allez sans doute me dire que j'enfonce une porte ouverte, mais bon, pour moi c'était nouveau. J...