samedi 27 mars 2010

Stabat Mater de Pergolèse par Teresa STICH-RANDALL

2 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Merci !

almanachronique a dit…

Anne, de blog en blog, j'ai vu que la fin d'hiver a été rude pour toi.
Aussi, faute de pouvoir faire mieux, je te poste ici des histoires pour te faire un peu décoller de la réalité.
Tiens bon, la roue tourne.
P.))))

Rimes à rien...

Que deviendra Arsinoë la Belle quand le sort l'enverra loin de son élément? Son avenir sera celui de la lentille qui se veut papillon...