vendredi 18 décembre 2009

Balthazar et le Père Léon (fin)



Léon et Balthazar travaillèrent trois jours et trois nuits. Quand ils eurent fini, tous les jouets étaient réparés, et même ils en avaient fabriqué de nouveaux.
“ Voilà, dit Balthazar, ces jouets que vous avez volé, vous allez les rendre et vous ajouterez tous ceux que nous avons fabriqué en plus. Puisque vous savez passer par les cheminées, vous ferez de même. ”
“ Mais ils ne sauront pas que c’est moi ; ils continueront à me détester. ”

.
“ Cela , c’est mon affaire, distribuez les jouets, je m’occupe du reste. Mais vous ne pouvez pas y aller dans cet état, il faut vous nettoyer, vous changer. ”
Balthazar sortit de ses bagages les huiles et les onguents nécessaire à la toilette de Léon et il en fallut ! Quand ils eurent fini, Léon avait le teint rose, sa barbe et ses cheveux d’un blanc éclatant bouclaient, et même on pu voir qu’il avait les yeux d’un bleu de porcelaine.
“ Au tour des vêtements à présent, dit Balthazar! ”
Et il sortit de ses malles un houppelande rouge tout bordée d’hermine. Léon hésita encore.. ..I1 allait gâcher ce bel habit avec la suie des cheminées.
“ Ne craignez rien, aucune cheminée au monde ne pourra plus salir -ni vous ni ce vêtement. ”

Léon commença sa tournée; il neigeait un peu. Un groupe d’enfants sortit dans la nuit pour jouer avec les flocons. Cela n’aurait pas dû se produire, mais Balthazar veillait!
Ils virent l’homme en rouge avec sa hotte de jouets. A la démarche, ils reconnurent Léon.
“ Ca alors, dit l’un d’eux, on nous l’a changé! ”
“ Oui dit un autre, il donne les jouets au lieu de les voler? ”
“  Puisque c’est comme ca, dit un troisième qui parlait verlan, (déjà !) on ne l’appellera plus le père Léon, mais le père Noël ! ”
“  Vive le Père Noël s’écrièrent ils en chœur ! ”
           

2 commentaires:

anne des ocreries a dit…

ah ah ! j'aime bien, mais je trouve le dernier § un peu rapide... La gageure était, il faut bien le dire, assez costaud !
Bravo !

almanachronique a dit…

C'est vrai que j'ai un peu tendance à bâcler les fins...

Je n'aime que les commencements...
PP

Rimes à rien...

Que deviendra Arsinoë la Belle quand le sort l'enverra loin de son élément? Son avenir sera celui de la lentille qui se veut papillon...